Pourquoi vous devez arrêter les régimes restrictifs ?

Pourquoi arreter régimes restrictifs

Régime strict : attention danger !

Les régimes ne sont pas la solution et dans plus de 95% des cas, ils sont LE problème. Faire un régime restrictif au nom de l’esthétique et au prix de sa santé mentale est voué à l’échec.

Aujourd’hui, l’industrie de la minceur vous fait croire que si vous n’arrivez pas à perdre du poids avec un régime c’est que vous n’avez pas assez de motivation ou de discipline (parfois les deux). Les prescripteurs de régimes vous font croire que vous es la raison de ton échec, sans se remettre en question.

C’est facile, malhonnête et surtout le meilleur moyen pour vendre à nouveau un régime miracle avec de la poudre et des pilules magiques. Et si le problème ne venait pas de vous mais des régimes ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la population qui souffre d’obésité dans le monde frôle le milliard.

Les régimes ne sont pas une solution

Les régimes font clairement plus de mal que de bien : adaptations métaboliques et reprise de poids, augmentation de l’appétit, dérèglements hormonaux, troubles du comportement alimentaire, anxiété, perte de confiance en soi, dépression.

Certaines méthodes sont clairement proches de la torture, à la fois physique (restriction calorique trop important, privation, exclusion de certains groupes d’aliments) et mentale (perte de confiance et d’estime de soi, exclusion sociale).

Tout ça pour quoi ? Des résultats de courte durée qui coûtent très cher (et on ne parle pas que de votre porte-monnaie) !

95% des personnes qui suivent un régime reprennent le poids perdu (bien souvent plus !) dans les 6 mois à 2 ans.

Les régimes sont court-termistes et privilégient le résultat “esthétique” au détriment de la santé. Si perdre du poids était simple et qu’il suffisait de manger moins et de faire plus de sport, alors pourquoi le nombre de personnes en surpoids et en obésité augmente chaque année ?

Perte de poids… contre-nature ?

Faire un régime et maigrir sont contre-nature. Notre cerveau ne voit absolument pas la perte de poids comme étant un objectif souhaitable et perçoit ça plutôt comme un danger.

Selon vous, que fait notre corps en cas de danger ? Il active de nombreux mécanismes de survie et met en place des adaptations physiologiques (on sait maintenant qu’il y a même des adaptations épigénétiques !) qui nous permettent de nous protéger contre la restriction et potentiellement, la mort.

Ces adaptations, vous les connaissez : augmentation de l’appétit, diminution du métabolisme, une obsession grandissante pour la nourriture, etc.

Votre cerveau vous envoie tous les signaux possibles pour que vous trouviez de quoi manger pour survivre. En fait, votre cerveau vous veut du bien. Il suffit simplement de comprendre ses mécanismes et d’avancer avec lui et pas contre lui.

Tout notre corps est conçu pour refuser la restriction et donc les régimes. Cela ne veut pas dire que nous devrions abandonner l’idée d’atteindre un “physique santé optimal” mais que la stratégie pour y arriver doit prendre en compte la manière dont notre corps fonctionne.

Stop à la restriction, place à la bienveillance

Manger étant un besoin fondamental, comme respirer, boire, dormir ou se reproduire, il est normal que tout votre être se batte contre ce qui représente une menace pour sa survie. C’est justement parce que manger est un besoin fondamental que nous aimons manger et c’est aussi pour cela qu’il est aussi difficile de s’en priver.

Faire un régime strict pourrait augmenter jusqu’à 18 fois le risque de développer un trouble du comportement alimentaire. À la place, réapprenez à manger sainement sans vous priver. Sachez qu’il y a même certains aliments qui font maigrir naturellement ! Profitez-en pour vous faire plaisir, vous trouverez une liste sur cette page.

Nous savons à quel point une mauvaise relation à son corps et à la nourriture peut affecter la qualité de sa vie et de celle de sa famille. Manger devrait être un plaisir à partager et non pas la source de stress et d’anxiété.

Avant de vouloir perdre du poids, il faut d’abord décider de prendre soin de soi, reprendre le dialogue avec son corps et (ré)apprendre à s’écouter pour trouver la manière la plus saine d’atteindre ses objectifs.

Souvent, il suffit de commencer par améliorer la qualité (et non diminuer la quantité) de son alimentation et de son style de vie. Ça parait peut-être trop simple pour être crédible… et pourtant, cela pourrait en sauver plus d’un(e) du cercle vicieux des régimes restrictifs. Oui, cela demande du temps et de l’organisation, mais cela n’a rien de compliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *